Archive

Archive for janvier 2012

Fabrication du « cristal » pour le concours

Comme promis, voici un petit tuto expliquant comment j’ai procédé pour faire mon squelette dans son cristal.

J’ai eu l’idée en voyant ce tuto : Tuto stalagmite très fourni et très complet, il donne toutes les bases pour commencer à jouer avec la résine transparente.

Pour ma part, les pré requis étaient fort « simples »:

  • du siligum
  • de la résine cristal « gédéo »
  • un squelette peint et vernis
  • une forme à reproduire
  • de l’huile de vaseline

Au fur et à mesure que j’ai fait la chose, je me suis rendu compte que j’aurais besoin d’autre choses … Il m’a fallu également :

  • un support pour le moule (boite remplie de billes)
  • un support pour la figurine (cure dents et pâte à fixe)

Pour commencer, je me suis occupé de peindre le squelette et de le vernir. J’ai beaucoup vernis histoire d’être sur que la peinture ne se dissoudrait pas dans la résine. Ensuite, j’ai pris un bout de polystyrène que j’ai taillé à la forme voulue. Je voulais une surface très transparente (donc très lisse) mais qui pouvait donner l’impression d’avoir été très abîmée (par la pioche de l’autre squelette). J’ai donc choisi « d’emballer » le bout de polystyrène dans de l’aluminium.

Une fois que ça s’est fait, on prends le siligum, on mélange les deux pâtes et on applique sur le « cristal ». Pas d’inquiétude, c’est un super produit, ça se décolle tout seul ! On laisse sécher (une dizaine de minutes) et on commence à avoir ce qu’il nous faut :

Le moule (le machin bleu donc) va être placé dans les billes. Le siligum est souple, mais il est assez rigide pour maintenir sa forme propre et ne pas être déformé :

A ce moment là, j’ai graissé le moule avec l’huile de vaseline. Le cure dent va servir à tenir la figurine que l’on va placer dedans ainsi :

Pour la suite, il faut couler la résine, dans l’idéal, lors du mélange il ne faut pas être trop brusque ni trop rapide, cela évite les bulles d’air que j’ai pu avoir … et on obtient ça :

Si le mélange est bien fait, il faut attendre 12 heures. Par prudence, j’ai attendu 24h et voici le résultat sec :

Sorti des billes, c’est dur au toucher. Par contre, j’ai du aller un peu fort avec l’huile de vaseline, c’est gras, très gras. L’étape du démoulage s’amorce … Je ne suis pas d’un naturel patient et les 24h de séchage que je me suis imposé ont épuisé tout le capital patience, j’ai un peu violenté le moule mais on a un bon résultat :

Après ça, j’ai « lavé » le cristal. A l’eau tiède et au produit vaisselle, dans l’évier afin d’enlever tous les restes d’huile de vaseline (et j’ai jeté le moule). On voit d’ailleurs les tâches de gras sur l’essuie tout.

Ca brille déjà moins, comme un idiot, je l’ai reposé sur le papier gras, j’ai du re-nettoyer derrière … La résine est nickel, très dure, très transparente j’en suis bien content.

Voilà pour mon « petit » tuto.

A bientôt,

Publicités

Unit Filler et concours

Hello,

Il y a récemment eu un concours sur le warfo auquel j’ai participé (j’ai fini 5 ème YES!). Il fallait faire un pion objectif ou un « unit filler ». J’ai choisi cette seconde option vu que c’est plus adapté à mes morts vivants.

Je vous mets rapidement un lien vers les participations au concours: http://www.warhammer-forum.com/index.php?showtopic=178973

Pour ce concours, j’ai donc réalisé un unit filler. Un unit filler est une scénette qui se fait sur un socle plus gros que celui des membres de l’unité. Généralement on s’en sert pour mettre un peu d’ambiance dans les régiments et pour faire des pauses quand on doit peindre une flopée de figurines.

Comme j’ai encore des squelettes de prévus, je suis parti sur un UF pour des squelettes et voici le résultat :

Bien sur, vous l’avez sous toutes les coutures :

Et des photos dans mon régiment actuel de squelettes :

Et la vue de face qui va bien :

Ca représente un squelette en train de « libérer » un camarade qui s’est éveillé dans un cristal.

Le travail a été assez simple, je montrerais dans un autre article comment j’ai fait. Par contre, prendre les photos a été une vraie gageure … Ça brillait trop quand on voit bien le squelette dedans et on voyait pas bien quand ça ne brillait pas.

A bientôt,