Archive

Posts Tagged ‘moulage’

La fin d’une année…

Hello,

Les derniers mois ont été très mouvementés notamment parce que c’était la fin d’un projet d’un an. La bande Uz est en effet arrivée à son terme en finissant par 10 élus. Je pense qu’il y aura des additions au fur et à mesure mais rien d’aussi populeux.

Bande_Uz_final

 

D’ailleurs, la première de ces additions est en cours, un blood daemon de chez wonderlands projects. La figurine est splendide et la résine au top. J’ai donc commencé un travail de base, seules les ombres sont faites :

blood_daemon_face_1

 

blood_daemon_detail_1

 

On verra ce que ça donnera plus tard mais pour l’instant, ça me va.

 

A bientôt,

Publicités

Le moulage complexe en deux parties, suite et fin.

Hello,

J’ai toujours la résine cristal qui m’a servi à faire le cristal pour mes squelettes. Elle mets aux alentours de 24h à sécher, elle est donc moins sensible aux grosses bulles. Du coup, j’ai pu faire un essai avec. On a encore des bulles notamment le pouce gauche qui n’a pas du tout pris mais c’est quand même mieux. La résine étant transparente, j’ai passé un léger coup de bombe dessus pour mieux y voir :

Voilà, on a là les deux faces du résultat un peu ébarbé mis à côté de l’original. L’un dans l’autre, c’est un bon tirage donc je vais garder celui ci. Au pire, le moule est toujours réutilisable :D

A bientôt,

Catégories :Divers Étiquettes : , , ,

Le moulage complexe en deux parties

Bonjour,

 

J’ai pas eu tellement envie de peindre ce week end, alors j’ai joué avec le silicone pour faire un moule en deux parties.  Rien n’est parfait, voici comment j’ai procédé :

Première étape, la préparation du moule. Les murs en Lego sont là pour le coffrage et la pâte à modeler sert à simuler l’autre moitié du moule :

Les trous sont là pour servir de guide entre les deux moitié plus tard. On note que ici j’ai fait une erreur, je n’ai pas rajouter de pièges à bulles ou d’évents… Avant de couler le silicone, on enduit l’intérieur d’huile de vaseline.

Ensuite, on coule le silicone et on attends que ça sèche. Après ça, on commence à défaire le moule pour pouvoir le retourner et enlever la pâte à modeler :

Une fois qu’on a retourné le moule, on remet le mur. Attention, à cette étape, il est important de bien enduire le moule d’un medium pour empêcher le silicone de fusionner. Il est préconisé d’utiliser de la vaseline mais attention, l’huile de vaseline ne fonctionne pas du tout. Le gel de vaseline fonctionnerait correctement. Personnellement, j’ai utilisé de la cire liquide. Ne pas en mettre sur la pièce, cela mangerait les défauts.

Après, on attends que ça sèche et on démoule. On obtient quelque chose comme ça :

Une fois qu’on a le moule, il faut s’en servir. Pour ça, de la résine, le moule et de quoi faire avec. Pour tenir le moule, j’utilise des élastiques. Pour ne pas trop le déformer j’utilise du carton que je mets sur les côtés du moule. La paille me sert à augmenter la tension des élastiques afin de garder le moule bien clôt.

Je travaille en coulant la résine. Il est possible de l’injecter, d’avoir des tables à vibrations ou des chambres vides mais personnellement, j’ai rien de tout ça. Je fais un peu tout au feeling. La résine que j’utilise se mélange en 50/50. Elle sèche très très vite et j’ai quelques difficultés à m’adapter. On voit d’ailleurs le problème qui vient de ça et du manque d’évents et de pièges à bulles sur le premier tirage :

 

J’ai donc une énorme bulle qui m’a fait un énorme trou dans le bras. Il faut donc prévoir plus de poches à bulles dans un futur moule. Une résine plus liquide ou qui sécherait moins vite pourrait faire l’affaire.

A bientôt,

Catégories :Divers Étiquettes : , , ,

Fabrication du « cristal » pour le concours

Comme promis, voici un petit tuto expliquant comment j’ai procédé pour faire mon squelette dans son cristal.

J’ai eu l’idée en voyant ce tuto : Tuto stalagmite très fourni et très complet, il donne toutes les bases pour commencer à jouer avec la résine transparente.

Pour ma part, les pré requis étaient fort « simples »:

  • du siligum
  • de la résine cristal « gédéo »
  • un squelette peint et vernis
  • une forme à reproduire
  • de l’huile de vaseline

Au fur et à mesure que j’ai fait la chose, je me suis rendu compte que j’aurais besoin d’autre choses … Il m’a fallu également :

  • un support pour le moule (boite remplie de billes)
  • un support pour la figurine (cure dents et pâte à fixe)

Pour commencer, je me suis occupé de peindre le squelette et de le vernir. J’ai beaucoup vernis histoire d’être sur que la peinture ne se dissoudrait pas dans la résine. Ensuite, j’ai pris un bout de polystyrène que j’ai taillé à la forme voulue. Je voulais une surface très transparente (donc très lisse) mais qui pouvait donner l’impression d’avoir été très abîmée (par la pioche de l’autre squelette). J’ai donc choisi « d’emballer » le bout de polystyrène dans de l’aluminium.

Une fois que ça s’est fait, on prends le siligum, on mélange les deux pâtes et on applique sur le « cristal ». Pas d’inquiétude, c’est un super produit, ça se décolle tout seul ! On laisse sécher (une dizaine de minutes) et on commence à avoir ce qu’il nous faut :

Le moule (le machin bleu donc) va être placé dans les billes. Le siligum est souple, mais il est assez rigide pour maintenir sa forme propre et ne pas être déformé :

A ce moment là, j’ai graissé le moule avec l’huile de vaseline. Le cure dent va servir à tenir la figurine que l’on va placer dedans ainsi :

Pour la suite, il faut couler la résine, dans l’idéal, lors du mélange il ne faut pas être trop brusque ni trop rapide, cela évite les bulles d’air que j’ai pu avoir … et on obtient ça :

Si le mélange est bien fait, il faut attendre 12 heures. Par prudence, j’ai attendu 24h et voici le résultat sec :

Sorti des billes, c’est dur au toucher. Par contre, j’ai du aller un peu fort avec l’huile de vaseline, c’est gras, très gras. L’étape du démoulage s’amorce … Je ne suis pas d’un naturel patient et les 24h de séchage que je me suis imposé ont épuisé tout le capital patience, j’ai un peu violenté le moule mais on a un bon résultat :

Après ça, j’ai « lavé » le cristal. A l’eau tiède et au produit vaisselle, dans l’évier afin d’enlever tous les restes d’huile de vaseline (et j’ai jeté le moule). On voit d’ailleurs les tâches de gras sur l’essuie tout.

Ca brille déjà moins, comme un idiot, je l’ai reposé sur le papier gras, j’ai du re-nettoyer derrière … La résine est nickel, très dure, très transparente j’en suis bien content.

Voilà pour mon « petit » tuto.

A bientôt,